Réapprendre à apprendre

La période de la rentrée est propice aux bonnes résolutions. En voici une toute simple : redevenez curieux !

Les grands leaders ont compris que l'avènement de l'économie de la connaissance impliquait de nouvelles pratiques et habitudes. Obama lisait une heure par jour lorsqu'il était président, Warren Buffett passe 80 % de son temps à lire et à réfléchir, Bill Gates lit un livre par semaine en moyenne...

Au même titre que l'activité physique est nécessaire pour vous maintenir en bonne santé, développer votre soif d'apprendre est essentiel. A une époque où le rythme des mutations ne cesse d'accélérer, où les tendances se substituent les unes aux autres avec frénésie, où la capacité d'adaptation et de renouvellement sont des qualités fondamentales, plus que jamais, les organisations et les individus ont besoin de développer leur curiosité.

Pour cela, la pratique d'une routine est votre meilleur atout.

Essayez d'abord de retrouver votre capacité de concentration. Chaque matin, au lever, ou chaque soir, avant de vous coucher, offrez-vous de dix à quinze minutes de méditation. Des programmes très simples comme Welzen, Petit Bambou ou Calm sont disponibles sur les plates-formes mobiles.

Reprenez le goût de lire. Par exemple, prenez le temps de lire un livre et deux ou trois synthèses d'ouvrages par semaine. Concernant les livres, privilégiez le papier, qui vous libère des écrans et vous redonne la maîtrise du temps long. Les synthèses, en revanche, peuvent être parcourues en une quinzaine de minutes sur vos écrans, via des applications comme Blinkist, Koober ou GetAbstract.

Flâner en gardant une trace

Autorisez-vous le plaisir de flâner sur Internet une trentaine de minutes par jour. Utilisez les réseaux sociaux ou des agrégateurs de flux comme Feedly, en paramétrant vos sources d'information de sorte à ouvrir vos centres d'intérêt au-delà de vos convictions. La sérendipité est une bonne chose à condition de garder une trace de vos découvertes. Gardez des notes dans un carnet numérique ou papier.

Regardez une conférence, un débat, un documentaire par semaine et partagez ce contenu avec vos proches, vos amis, vos collègues.

Prenez le temps d'échanger, de débattre, de confronter vos idées. C'est dans cette démarche, sur les réseaux ou dans la vie quotidienne, que vous aurez l'occasion de faire appel à ces données accumulées, à créer des liens, à articuler des raisonnements. Ce sont ces moments d'échanges qui constituent la clef de voûte de la construction de la connaissance.

Enfin, découvrez, cultivez le goût d'écrire et de partager. Cet exercice de synthèse ancrera en vous ces savoirs et enclenchera un nouveau cycle de questionnement.

En moyenne, les Français passent 1 heure et 22 minutes par jour sur les réseaux sociaux et 3 heures et 42 minutes devant la télévision. Il suffirait de réduire d'un tiers ce temps et le consacrer à cette routine quotidienne pour développer votre curiosité et réapprendre à apprendre.

Cette chronique a été publié dans les Echos le 11 septembre 2018


Michel Lévy provencal